• Votre panier est vide.

Description du fonctionnement de la rééducation de la main

La rééducation de la main est complexe et spécifique. Les pathologies de la main et du poignet sont variées et nombreuses. La main est le premier organe exposé dans la vie en règle générale : lors d’une chute, lors d’accident domestique, lors d’accident de travail, ou encore de traumatismes sportifs. 

L’anatomie et la physiologie de la main sont complexes et demande donc une rééducation spécifique délicate. Celle-ci est indispensable au retour à la fonctionnalité du patient. 

Le kinésithérapeute doit connaître les principes, les différents traitements, les délais post-opératoires et les différentes contre-indications spécifiques à chaque pathologie. 

Les objectifs de cette formations sont : 

➢ Assimiler les éléments anatomiques et biomécaniques de la main et du poignet.

➢ Connaître les pathologies impliquant le poignet et la main et leurs traitements médicaux et/ou chirurgicaux.

➢ Collaborer avec les autres professionnels de santé dans cette spécialité.

➢ Savoir effectuer un bilan de la main et du poignet en post-op, mais également l’examen clinique de la main et du poignet, et les éventuels diagnostics différentiels.

➢ Déduire du bilan la rééducation adaptée en cohérence avec les dernières données scientifiques et définir le projet thérapeutique avec le patient.

➢ Conseiller les patients sur les exercices thérapeutiques d’auto-rééducation.

 

Le déroulé de la formation est le suivant : 

1/ Description du fonctionnement de la rééducation de la main

2/ Rappels anatomiques et physiologiques de la main et du poignet

3/ Bilan kiné et examen clinique

4/ Description du matériel en kiné de la main

5/ Pathologies de la main et du poignet les plus courantes : Description, traitement chirurgical et traitement kiné

6/ Appareillages et adjuvants à la kiné

7/ Education thérapeutique et auto-rééducation

Description du fonctionnement de la rééducation de la main

Le mot d’ordre : Pluridisciplinarité ! L’avantage est le travail en libéral et la communication avec les autres professionnels entourant le patient. Le kiné est donc en lien étroit avec les différents acteurs :

 – Les chirurgiens (spécialistes qui appartiennent à la SFCM – Société Française de la Chirurgie de la Main) → Pour créer des liens avec eux : allez les voir au bloc !

– Les médecins traitants qui coordonnent les soins

– Les médecins du travail par rapport à la reprise du travail et les bilans de reprise

– Les orthésistes : ils font les attelles sur mesure à vos patients en lien étroit avec le chirurgien également 

– Les infirmières qui ont un rôle important surtout les 15 premiers jours : attention si le pansement ne convient pas ne pas hésiter à les appeler (vidéo ci-après). 

– Parfois les médecins de la douleur : notamment dans le cadre de l’algodystrophie. 

 

 

 

Voici dans cette vidéo ci-contre un exemple de pansement mal réalisé sur un index. 

La SFRM – GEMMSOR 

C’est la société française de rééducation de la main.

Son but est de promouvoir et valoriser notre spécialité par le biais de communications scientifiques et publications : www.sfrm-gemmsor.fr

→ Annuaire des kinés spécialisés en rééducation de la main.

→ Congrès du GEMMSOR tous les ans (en décembre, à Paris) en parallèle du congrès des chirurgiens de la main : très intéressant pour les rencontrer ! 

Les SOS MAIN = Urgences spécifiques à la main, dans les grandes villes. Toute plaie dans la main doit être explorée. 

Blocs opératoires avec des chirurgiens spécialisés de la main.

Toutes pathologies comme :

– Les plaies sévères

– Les sections des tendon

– Les fractures ouvertes/fermées

– Les brûlures

– Les morsures, les griffures, notamment chat et chien. 

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations