• Votre panier est vide.

Introduction au BFR pour la tendinopathie et la rupture du tendon d’Achille

La technique BFR pour « Blood Flow restriction » est une méthode d’entrainement qui consiste en restreindre partiellement l’arrivée du sang artériel au muscle pendant l’effort musculaire.1

La restriction partielle de la circulation est obtenue par une pression externe exercée à la racine du membre par une bande d’occlusion ce qui entraine une diminution de l’arrivée du sang artériel au niveau de la zone distale à la bande d’occlusion et une diminution du retour veineux. Cette réduction de l’apport de sang artériel entraine une diminution de l’apport en oxygène et donc une hypoxie au niveau des muscles,3,4 ainsi qu’une accumulation du sang dans les capillaires à cause de l’obstruction du retour veineux.

Cette technique d’entrainement provient à la base de « kaatsu training » , traduit littéralement par « entrainement avec une pression ajoutée ». Développée par le docteur Yoshiaki Sato au Japon en 1966. Cette technique est aujourd’hui utilisée partout dans le monde sous le nom plus commun de BFR. En réalité il existe une différence entre les 2 mécanismes. L’entrainement kaatsu se qualifie de BFM pour blood flow moderation, car les bandes katsu n’entrainent pas de diminution de l’apport artériel, mais uniquement du retour veineux contrairement aux bandes d’occlusion BFR qui entrainent également une restriction de l’apport artériel.2 Les références scientifiques étant beaucoup plus nombreuses pour la technique BFR, nous allons dans notre formation étudier uniquement la technique BFR.

Progression du nombre d’études publiées sur le BFR sur pubmed au fil des années :

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations