• Votre panier est vide.

Introduction sur l’épaule

L'épaule une articulation spécifique

1. l’épaule est l’articulation la plus mobile du corps, aucune autre articulation n’a autant de liberté

2. L’épaule est l’articulation du corps qui bouge le plus rapidement.

Imaginez qu’un baseballer peut faire des lancés à 170 km/h. Pour attendre cette vitesse, le bras doit parcourir à peu prêt 90° en 30ms, ce qui correspond à 9000° par seconde, puis décélérer à une vitesse de 500 000° par seconde !

Cette vitesse de lancé ne peut être atteinte par aucun autre primate, notre épaule est spécialement designé pour avoir un lancé puissant. Ceci nous a donné des avantages indéniables de survie durant notre évolution, ce qui a contribué à développer l’épaule dans ce sens. Par exemple quand on regarde le singe, sa force de lancé est vraiment inférieur à la notre par contre, l’anatomie de son épaule lui permet d’utiliser ses bras comme moyen de locomotion, avec une capacité à la suspension bien supérieure à la notre.

 

image du site web Sean Cochran Sports Performance 2020

Quand on regarde l’anatomie, on voit que chez l’humain, la position de force du grand pectoral est atteinte à 90° alors que chez le singe, l’angle est bien plus élevé, ce qui correspond à la différence de fonction entre les 2, l’un pour le lancé et l’autre pour la suspension.

Roach, N. T., Venkadesan, M., Rainbow, M. J., & Lieberman, D. E. (2013). Elastic energy storage in the shoulder and the evolution of high-speed throwing in Homo . Nature, 498(7455), 483–486. doi:10.1038/nature12267

De même, au niveau aussi, on voit que le thorax du primate est triangulaire et la glène humérale orientée vers le haut, ce qui oriente ses activités vers le haut.

Nous avons donc des prédispositions anatomiques qui sont à prendre en compte sur les pathologies rencontrées sur les épaules humaines.

Lewis, J., Green, A., Yizhat, Z., & Pennington, D. (2001). Subacromial Impingement Syndrome. Physiotherapy, 87(4), 191–198. doi:10.1016/s0031-9406(05)60605-0
Lewis, J., Green, A., Yizhat, Z., & Pennington, D. (2001). Subacromial Impingement Syndrome. Physiotherapy, 87(4), 191–198. doi:10.1016/s0031-9406(05)60605-0

Données financières autour de l'épaule

Rien qu’aux Etats-Unis, les douleurs d’épaules entrainent 4,5 millions de consultations, et 2,6 milliards d’euros de dépenses par an ! [1,2]

Parmi les patients avec une douleur d’épaule, 44 à 70% sont diagnostiqués avec un syndrome de conflit, ce qui représente en terme de dépense 1 milliard de dollars.

Nous allons donc commencer cette formation en nous intéressant à cette “pathologie”.

 

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations