• Votre panier est vide.

Le Blood Flow Restriction dans la tendinopathie d’Achille

Dans ce chapitre, nous allons étudier un protocole de BFR dans le cas de tendinopathie d’Achille qui a permis d’obtenir des résultats similaires à un programme de renforcement lourd. Ce protocole pourrait être utilisé dans les cas où les charges lourdes sont contre-indiquées comme par exemple une fragilité tissulaire, où lorsque les charges lourdes induisent de fortes douleurs et que la progression est impossible.

3 groupes ont été comparés, un groupe contrôle qui n’a pas subi d’intervention, 1 groupe avec un programme à forte charge entre 70 et 85 % de la RM et un groupe avec BFR à faible charge, entre 20 et 35 % de 1 RM. Le protocole de rééducation a duré 14 semaines à la fréquence de 3 séances par semaine avec au moins 1 jour de repos entre 2 séances pour permettre au patient de récupérer entre les séances.

Les 2 protocoles commencent par 10 minutes d’échauffement sur vélo d’appartement à approximativement 50 Watt.

Protocole charges lourdes :

Le protocole à charges lourdes consistait en 2 exercices, flexion plantaire debout avec une barre guidée et flexion plantaire assis avec une machine à mollet, les 2 exercices à amplitude articulaire maximale. À chaque séance étaient effectuées 3 séries de 6 à 12 répétitions de chaque exercice avec 1 minute de repos entre les séries et 3 minutes de repos entre les 2 exercices. Toutes les 4 semaines, la résistance a progressivement été montée de 70% à 85% de 1 RM, le 1 RM étant recalculé toutes les 4 semaines.

Protocole BFR charges légères :

Le protocole avec BFR a utilisé les mêmes exercices que le protocole à haute charge, mais avec des charges différentes. Les patients ont commencé à 20 % de 1 RM et augmenté de 5 % toutes les 4 semaines pour arriver à 35 % de 1 RM dans les 2 dernières semaines du protocole. 

Concernant le nombre de répétitions, ils ont utilisé le protocole classique de BFR, c’est-à-dire 30 répétitions à la première série puis 15 répétitions dans les 3 séries suivantes, pour chaque exercice. 

Pour l’occlusion, ils ont utilisé un brassard pneumatique de 12 centimètres de largeur. La pression de travail a été réglée à 50 % de la pression d’occlusion artérielle et a été maintenue durant l’ensemble de la session sauf les 3 minutes de repos entre les 2 types exercices différents.

Fiche PDF avec remplissage automatique de la RM téléchargeable en fin de formation.

Les participants ont à la fin de chaque séance effectué une petite séance de gainage avec la planche frontale, la planche latérale et de bridging. Le protocole est disponible en téléchargement sous forme PDF avec remplissage automatique de la RM.

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations