• Votre panier est vide.

Le suivi du patient

Dans ce chapitre nous allons voir quelques outils que nous pouvons mettre en place pour assurer le suivi du patient dans le cadre de la tendinopathie glutéale.  

SLS

Tout d’abord comme nous l’avons vu dans le chapitre concernant le diagnostic, le single leg stance test est un très bon moyen de suivi. Les conditions de réalisation sont très simples et il peut être réalisé par n’importe quel kiné de votre cabinet, car cela n’influencera pas le résultat. De plus il s’agit de mettre le patient dans une situation fonctionnelle douloureuse donc c’est très intéressant, car c’est justement cette douleur-là sur laquelle nous voulons agir. À chaque fois que le test sera réalisé, il faudra donc le faire en début de séance avant toute manipulation ou stimulation de la zone et noter l’EVA obtenue et la seconde d’apparition de la douleur.  

Enfin un second élément très intéressant est le questionnaire VISA-G. Il a été développé en 2015 et traduit en français puis validé par l’équipe de Charlotte Beaudart début 2020. VISA-G signifie Victorian Institute of Sport Assessement for Gluteal TendinopathyIl s’agit du premier outil de mesure des résultats rapportés par le patient spécialement dédié à la mesure de la sévérité de la douleur latérale de hanche. Il est important de mettre en place un tel outil, car il fournit le point de vue du patient concernant son atteinte physique et également sa capacité personnelle à assumer ce handicap dans la vie de tous les jours. Ainsi les patients présentant tous une douleur similaire auront une perception différente de celle-ci que ce soit physique ou mental. Le VISA G permet donc de mettre en avant la sévérité de l’atteinte du patient depuis son point de vue.  

Le questionnaire se déroule comme ceci : il comprend 8 items. La 1re est une EVA concernant sa douleur de hanche en temps normal. Le 2d item prend en compte le fait de pouvoir se coucher sur la hanche douloureuse. Le 3e de monter ou descendre des escaliers. Le 4e de monter ou descendre une rampe d’accès ou une pente. Le 5e pose la question de la capacité à se lever et marcher après être resté assis 30 minutes. Le 6e item s’intéresse aux activités de la vie quotidienne telle que travailler dans la maison ou dans le jardin. Le 7e à l’activité physique pratiquée et enfin le 8e item se divise en 3 parties, mais le patient ne doit répondre qu’à une seule partie en fonction de sa réponse à la question : vos douleurs à la hanche affectent-elles votre capacité à supporter du poids, y compris le vôtre ? (Exemple : marche, faire les courses, courir, squats, fentes avant).  

La partie A correspond à la réponse : mes douleurs à la hanche sont si sévères qu’elles vont jusqu’à m’empêcher de marcher, faire les courses, courir ou autres activités qui demandent de supporter du poids. Et on demande donc au patient quelle est la durée dédiée à ces activités chaque jour.  

La partie B correspond au cas où les douleurs sont présentes à l’effort, mais n’empêchent pas de marcher, faire les courses, etc.  

La partie C correspond au cas où le patient ne présente pas de douleur à l’activité.  

Le VISA G est noté au final sur 100, plus le score est haut plus le patient sera asymptomatique. Les études validant le VISA donnent un score situé entre 42 et 70 pour des patients atteints de tendinopathie glutéale avec une moyenne à 60 pour le VISAG français et 47 lors de la publication originale du VISAG. Afin de mesurer l’évolution du patient, il est intéressant pour nous de lui proposer ce questionnaire à la fin de la séance du bilan d’entrée et du bilan de fin. Cet outil permettra aussi au patient de se rendre compte du chemin accompli et de l’évolution de sa douleur au quotidien !  

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations