• Votre panier est vide.

Présentation clinique de la douleur talo-plantaire

La douleur est très souvent sur la partie proximale du fascia plantaire, sur la partie antéro-médiale du calcanéus. Quand on regarde sous la peau, on voit bien qu’il s’agit de l’insertion du fascia sur le calcanéus. 

En général la douleur est très localisée et décrite comme une aiguille. Elle est souvent pire le matin ou après être resté longtemps assis. Souvent les patients décriront une périodicité de la douleur qui diminue durant la journée et réaugmente en fin de journée.

Statistiquement, on prévoit que 1 personne sur 10 souffrira au cours de sa vie de douleur au niveau du talon et 8% des blessures des coureurs sont des douleurs au talon.1,2

C’est une pathologie qui est extrêmement handicapante, les patients vous diront souvent qu’ils sont prêts à prendre la voiture même sur des petits trajets pour éviter la douleur, ou que c’est une souffrance de marcher jusqu’au cabinet. On retrouve donc souvent un arrêt complet des activités quotidiennes, notamment sportives, à cause de cette douleur. 

De plus nous pouvons observer chez ces patients de la kinésiphobie, une catastrophisation de situation, voir même des symptômes d’anxiété et de dépression.3 

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations