• Votre panier est vide.

Protocole d’étirement excentrique pour la tendinopathie d’Achille

Dans le chapitre sur le suivi avancé de la tendinopathie d’Achille, nous vous avons parlé du facteur de risque « manque d’amplitude de flexion dorsale de cheville ».

Dans le Springer de 2019 [1] sur les tendinopathies d’Achille, il est conseillé d’utiliser les étirements des fléchisseurs plantaires chez les patients présentant un déficit de flexion dorsale de cheville. L’article cité [2] dans le paragraphe présentant cette information est un protocole d’étirement excentrique ayant obtenu de très bons résultats sur les tendinopathies d’Achille : elle a obtenu sur la douleur un passage de 7,3/10 à 2,9/10 en 12 semaines et une réduction à 1,1/10 en 6 à 12 mois. 

Les critères d’inclusion étaient :

-symptômes associés à une activité

-raideur matinale depuis au moins 12 semaines.

67% des participants ont repris leur activité sportive sans restriction et sans douleur, et 13% ont repris leur activité sans restriction, mais avec des symptômes. Donc au total 80% des patients ont repris entièrement leurs activités sportives, sachant que 72% avaient cessé leur activité sportive à cause de la douleur.

Le protocole a été réalisé sans distinction sur des tendinopathies insertionnelles ou de la portion moyenne et il a montré une efficacité similaire entre les 2 pathologies.

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations