• Votre panier est vide.

Rééducation de la chaine cinétique pour les douleurs talo-plantaires : Est-ce vraiment utile ?

On sait qu’une faiblesse du grand fessier entraine une diminution de la force d’extension et de rotation latérale de hanche. Les ischio-jambiers peuvent travailler en compensation de l’extension ce qui cause une augmentation de leur tension entrainant une augmentation de la flexion de genou. Cette augmentation de flexion de genou pourrait causer une charge plus longue de l’avant-pied et donc augmenter le mécanisme de windlass.1,2,3

Dans une étude de 2020,4 l’équipe de Jomi John a cherché à déterminer si un renforcement des muscles glutéaux permettait de réduire la douleur et d’augmenter les capacités fonctionnelles des patients atteints de fasciite plantaire. Pour cela il a comparé l’évolution de 2 groupes de 50 personnes, le groupe A suivant le traitement contrôle, composé d’étirements,  et le groupe B suivant le traitement contrôle et un renforcement des fessiers.

Traitement contrôle : 4 étirements

1. Etirement des ischios jambiers et des fléchisseurs plantaires en position allongé en flexion de hanche et genou en extension

2. Etirement des gastrocnémiens : face contre un mur, membre inférieur à étirer en arrière, le talon au sol, genoux en extension 

3. Etirement du soléaire : face contre un mur, membre inférieur à étirer en arrière, le talon au sol, genoux déverrouillé

4. Etirement de la voute plantaire en position assise comme vu dans les chapitre précédents.

A réaliser 2 fois par semaine, 3 x 30 secondes chaque exercice.

Traitement évalué : 4 étirements + renforcement des muscules fessiers

Les 4 étirements sont identiques au traitement contrôle.

Concernant le renforcement des fessiers :

1. Fire hydrant exercice

2. Pas de côté avec theraband

3. Abduction debout avec theraband

4. Abduction avec theraband en décubitus latéral

5. Bridge bilatéral

6. Bridge unilatéral non chargé

7. En décubitus ventral, extension de hanche avec genou fléchi à 90°

A réaliser 2 fois par semaine, 3 fois 10 répétions

1. Fire Hydrant exercice
2. Pas de côté avec theraband
3. Abduction debout avec résistance élastique (theraband)
4. Abduction en décubitus latéral, ici sans theraband (dans l'étude effectué avec)
5. Bridge bilatéral sans leste
Bridge bilatéral avec charge
6. Bridge unilatéral non chargé
7. En décubitus ventral, extension de hanche avec genou fléchi à 90°

En conclusion, les auteurs indiquent que le groupe ayant suivi le programme avec renforcement des muscles fessier a obtenu de meilleurs résultats en terme de douleur et de capacités fonctionnelles.

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations